Retour

28ème fête de la danse - Compagnie Comme des Artistes

Le samedi 16 février à 20 heures, les enfants de l'atelier "United Dance Kids" âgés de 9 à 14 ans et quelques adultes participeront à la 28ème Fête de la Danse organisée par le Lions Club Toulouse Assezat au profit de l'enfance en souffrance.

Une belle occasion pour nos élèves de danser dans une des plus belles salles de spectacle de la ville rose: "La Halle aux Grains". Située à deux pas du Canal du Midi, elle est avec le Théâtre du Capitole un des hauts lieux de la musique à Toulouse. Connue pour son acoustique d'exception, elle est devenue le repère de l'orchestre national de Toulouse. La salle avec ses gradins qui entourent la scène a une capacité de 2 200 places. Autant vous dire qu'il y a de quoi impressionner ceux qui s'y produiront.

 Cette année ce sera la 14ème fois que nous aurons le plaisir de participer à cette manifestation.

 

 

 

Rappelons nous...

La première fois fut en 1995, nous avions créé: "Living in America" sur une musique de James Brown, l'histoire d'une jeune touriste perdue dans les rues de Broadway.

En 1998, notre chorégraphie fut prémonitoire, elle s'appelait "We are the Champions", sur la musique de Queen. A la fin de la danse nous hissions bien haut les couleurs de la France et 4 mois plus tard l'équipe de France gagnait le mondial et sa première étoile.

 

En 1999, il y eut "Notre-Dame de Paris". Nous avions trouvé trois jeunes hommes d'à peine 20 ans, tous fans de cette comédie musicale, ils n'avaient pour seule expérience que les terrains de sports. Avant de monter sur scène, ils me demandèrent "C'est quoi le trac car là on ne ressent rien". Je leur répondis "une fois sur scène, tu comprendras". Sur scène en Quasimodo, Frolo et Phoebus, ils furent grandioses comme Marie Ostrée en Esméralda qui dansait ce jour-là pour la troisième fois dans cette salle avec nous. Sortis du plateau ils vinrent me trouver simplement pour me dire "le trac c'est incroyable, on n'oubliera jamais cette sensation inconnue".

 

 

 

 

 L'oeuvre de Walt Disney m'a toujours inspirée, c'est en l'an 2000 que j'ai créé un ballet sur le thème du film "Le Roi Lion" sur la musique de Phil Collins. La comédie musicale n'existait pas, à l'époque je m'étais inspirée du spectacle que j'avais eu la chance de voir en Floride dans le parc Disney "Animal Kingdom". Nous avions réalisé des costumes à l'identique de ceux de ce show. Cette année-là les élèves ont dansé deux fois car nous avions collaboré avec le Rétro Dance Club de Blagnac en créant pour eux une chorégraphie sur le thème et la musique de "Anastasia". Ce fut un bel échange de savoir et de partage entre les anciens, (la danseuse la plus âgée avait 80 ans) et les plus jeunes.

 

 

 

 

 

 

En 2001, la musique exotique et rock du dessin-animé "Lilo et Stitch" m'inspira. Mettre en scène et chorégraphier un dessin-animé fut un véritable challenge. Mais "Ohana" naquit ce soir-là et nous présentâmes dans le rôle de "Lilo" la plus jeune danseuse de la soirée Julie Sans, elle avait à peine 3 ans. France 3 interviewa les jeunes élèves dans les coulisses, je suis certaine qu'elles s'en souviennent encore.

 

 

 

 

 

 

 

En 2002, nous avons créé Roméo et Juliette en nous inspirant du film "Shakespeare in Love", sur les airs de la célèbre comédie musicale de Gérard Presgurvic avec les magnifiques textes de William Shakespeare. Nos élèves eurent droit à une standing ovation ce soir-là. Juliette fut magistralement interprétée par Elodie Huguenin-Aiello. Pour l'anecdote, nous avions fait passer une annonce dans les lycées environnants: "Cherche Roméo pour danser à la Halle aux Grains".  Deux semaines plus tard un bel italien de 17 ans s'est présenté: Nicolas. Nous avions trouvé notre Roméo. 

En 2003, ce fut "Carmen" interprété magnifiquement par Pamela Laurissesques. Cet opéra de Bizet que nous avons dépoussiéré et modernisé tant au niveau des costumes que de la chorégraphie.

 

 

 

En 2004, les élèves dansèrent sur les célèbres musiques du regretté Michel Legrand "Les demoiselles de Rochefort". En 1967, ce film musical de Jacques Demy fût la première comédie musicale française à l'américaine. Ce fut un réel plaisir de chorégraphier ses musiques qui avaient bercé mon enfance.

 

En 2005, nous avons créé un ballet sur la vie de Louis XIV sur la musique de la comédie musicale "Le Roi Soleil". Nous avions réalisé des costumes inspirés des costumes de Versailles mais en version courte. Plusieurs écoles de danse m'ont appelée par la suite désirant nous les louer. Mais les élèves gardent toujours précieusement leurs costumes de scène car ils sont pour elles de véritables souvenirs.

En 2011, nous avons dansé sur la comédie musicale "Mozart, l'Opéra Rock". Qui de nous ne se souvient pas de Yohan Potron en petit Mozart virtuose.

En 2013, nous réinventâmes une autre histoire sur le thème de "Dracula" avec Inès Boutdarine, la petite fille qui n'avait peur de rien et Quentin Rauzy dans le rôle de Dracula. C'était l'ère des comédies musicales et nous n'avions que l'embarras du choix.

 

 

 

En 2017, nous étions là à nouveau, avec la célèbre comédie musicale "Annie". Cette comédie est jouée chaque année dans un grand nombre de lycées Américains et vous pouvez la voir à Broadway.

Cette année-là nous sommes venus avec une nouvelle génération d'enfants plus talentueux que jamais.Carla Safouret a brillé telle une étoile dans le rôle de Annie. Nous ne voulions pas rater les 100 ans du Lions Club. Il fallait être là pour remercier tous ses membres que nous côtoyons et qui nous accueillent toujours avec beaucoup de gentillesse. 

 

  Cette manifestation a pour but d'aider les enfants en souffrance, il ne faut pas oublier qu'au-delà du plaisir que la danse peut procurer, c'est pour cela que nous serons là le 16 février. 

Je n'aime pas l'image narcissique de la danseuse qui s'admire dans son miroir. Si danser doit être et rester toujours une grande joie personnelle, il est important de la partager avec un public, lui apporter du bonheur, lui transmettre une émotion quelle qu'elle soit. Partager le don de soi avec les autres danseurs mais aussi avec les gens qui vous regardent.

La plus belle des récompenses restera toujours les applaudissements du public. Et si en pus grâce à cela, nous pouvons apporter modestement une petite contribution au Lions Club Toulouse Assezat pour permettre d'aider d'autres enfants, que demander de plus. Si ce n'est de dire merci à tous ces bénévoles.

Merci à Mmes De Solan, Restes, Andioc et tous les autres pour votre accueil, votre gentillesse, votre respect, votre tolérance, votre dévouement. Merci de permettre à mes élèves de vivre chaque année une expérience unique en dansant dans cette magnifique salle "comme des artistes".

 

Cette année nous présentons "Lalaland, un rêve d'enfant". Lalaland est   synonyme d'Hollywood pour les Californiens. Mais nous n'en dirons pas plus, si ce n'est que les élèves danseront sur la bande originale du film "Lalaland" de Justin Hurwitz qui a obtenu l'Oscar de la meilleure musique de film en 2017 et sur la célèbre chanson "City Of Stars", récompensée elle aussi par l'Oscar de la meilleure chanson.

 Avec dans les rôles principaux, Carla Safouret, Lois Larrue, et Mélissa Laurissesques. Nos petites étoiles montantes qui ne manqueront pas de briller entourées de toutes les autres élèves, plus motivées que jamais. Ce soir-là elles ne feront qu'une.

Venez nombreux assister à ce spectacle où de nombreuses écoles de danse mais aussi des professionnels participeront.

 Si certains professeurs de danse voient cette manifestation un peu comme un concours, moi je la vois simplement comme une merveilleuse expérience, comme un grand moment de bonheur qu'elles partageront avec le public unie par une passion commune, celle de la danse.

 

Prenez contact


Découvrir nos
cours de danse